Toute une nuit sans savoir

Film documentaire de Payal Kapadia
Inde-13avril 2022-1h39
Langue: hindi

toute une nuit sans savoir

Tout une nuit sans savoir est un documentaire qui nous entraine dans un tourbillon d'émotions et de sensations. À travers la voix off d'une étudiante en cinéma qui écrit des lettres d'amour à l'homme dont elle a été séparée. A cette voix se mêle des images en noir et blanc et d'autres voix qui se lèvent. Celles des étudiants qui luttent et qui manifestent contre les restrictions des libertés, contre les changements radicaux que la politique indienne au pouvoir met en place.

Fragments de vie

Dès les premières minutes du film, il y a quelque chose de l'ordre de la suspension du temps. Cette voix-off frêle comme si elle vous murmurait directement au creux de l'oreille vous emmène dans un univers inconnu. La dynamique est lente, tout y est presque de l'ordre de l'expérimental. La voix off a une importance capitale dans ce documentaire. Elle est aussi la porte parole des voix qu'on réduits au silence. . Des bribes d'images en plan rapproché d'une cérémonie de mariage s'entrechoquent avec des images des manifestations étudiantes .

Toute une nuit sans savoir mélange le rêve à la réalité et confronte l'individu au collectif. La voix off se transforme en une voix collective qui tente de faire barrage à la montée du nationalisme en Inde.

Toute une nuit sans savoir

Bien que deux faits, deux histoires s'entrechoquent, le documentaire nous emmène et on part. Le format hybride tant sur le fond que sur la forme ne laisse pas le spectateur indifférent. Si pour certains le documentaire happe il peut être déroutant pour d'autres. Le film est singulier, dans son montage notamment. Dans celui-ci on sent assez rapidement le style de l'étudiante en cinéma qui veut d'abord mettre tous les styles, puis qui s'apaise par la suite. Enfin passé ces premières sensations techniques, on plonge au cœur du film.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.